Une journée à la COP21 avec le REFEDD

Une journée à la COP21 avec le REFEDD

3 décembre 2015 Climat 0

Comme dans toute COP, la couleur de votre badge est d’une grande importance. Les observateurs ont un badge jaune. Il nous donne accès à la COP21, aux retransmissions télévisées dans des salles et, parfois, à des séances de négociations. Le top est le badge rose, celui des délégations officielles (c’est-à-dire les négociateurs) qui ont accès à l’ensemble des négociations, mais pas l’ensemble de la COP ! Pour cela il faut avoir un deuxième badge, qui ouvre les portes des salles plénières avec les chefs d’Etats par exemple. Tout comme un déodorant masculin, plus t’en mets, plus t’en a.

Badges COP21

Nos badges observateurs REFEDD

Mais revenons à nos moutons (bio évidemment). Voici comment se composent généralement nos journées. Elles commencent à 8h par une réunion avec YOUNGO, la constituante jeune aux négociations sur le climat. Ce sont des jeunes venant d’organisations du monde entier qui se retrouvent pour suivre les négociations et faire avancer des causes communes. Pendant une heure nous coordonnons nos actions de la journée.

Nous avons souvent à 9h une réunion de travail avec les groupes thématiques dans lesquels nous sommes. Le reste de la journée est plus flexible. Comme nous n’avons pas accès aux négociations, on passe une bonne partie de notre temps à chercher de l’information sur où en sont les négociations sur les articles du texte qui nous intéressent. L’information est le nerf de la guerre. Cela nous permet de savoir quels pays sont pour et lesquels sont contre les propositions que nous soutenons (et, surtout, pourquoi ils sont contre). Comme nous sommes des milliers de personnes au Bourget, nous avons souvent des informations contradictoires sur l’état des négociations. Difficile donc de s’organiser de manière efficace ! Il faut ensuite faire du lobby pour convaincre les réfractaires. Pour cela, on passe essentiellement par les jeunes délégués qui sont membres des délégations officielles. Ils ont le précieux badge rose qui leur permet de rentrer dans les salles de négociations. Ils peuvent plus facilement entrer en contact avec les négociateurs en début ou fin de réunion.

Il nous arrive également de suivre les négociations retransmises sur les télévisions ou par le biais d’articles de « grandes figures » de la société civile.

Négociations texte COP21

Retransmission télé des négociations sur une partie du texte de l’accord

On a désormais parfois la possibilité d’intégrer une session de négociation informelle. Bien qu’il soit noté que nous n’ayons pas le droit d’y participer, il est possible de demander au président de séance de commencer par un vote des négociateurs sur la possibilité de faire venir dans la pièce des observateurs. Tout est très procédurier. Si vous ne respectez pas les règles, vous êtes expulsé de la COP.

Négociations COP21

Session de négociations informelles

Selon les thématiques, on participe aussi à des actions (différentes sortes de flash mobs) avec d’autres personnes de YOUNGO, comme celle sur l’éducation de la première journée de COP. Nous passons surtout du temps à rédiger des articles pour le site du REFEDD, à prendre des photos et des vidéos.

Nous assistons également à des conférences, comme celle qui a présenté aujourd’hui, jeudi 3 décembre, les résultats de la COY11 et son Manifesto, en présence de Ségolène Royal, Christiana Figueres et Ahmad Alhendawi, envoyé spécial de l’ONU sur la jeunesse.

Figueres Royal COP21

Nous ne nous ennuyons pas même si nous avons que très peu accès aux négociations. Mais quelle perte d’énergie pour rester au courant de ce qui se passe !

Article rédigé par Julie Remy

Cassandre Charrier:

0 Comments

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire