Semaine Européenne de la Mobilité : le challenge de la mobilité durable

13 septembre 2019 Les initiatives DD 0

Pour sa 18ème édition, la Semaine européenne de la mobilité (S.E.M.), qui se déroulera du 16 au 22 septembre 2019 dans toute l’Europe, met à l’honneur le vélo et la marche à pied en toute sécurité. L’occasion de mettre au défi les collectivités, associations, entreprises et établissements souhaitant participer, au sujet de la mobilité durable.

 

Crédits : A. Bouissou / Terra

 

La Semaine Européenne de la Mobilité 2019

Privilégier les déplacements respectueux de l’environnement, c’est adopter une démarche éco-citoyenne et en prime, une pratique sportive régulière gratuite. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) ainsi que le Ministère de la Transition écologique et solidaire, en charge de l’organisation du côté français, ont un double objectif : sensibiliser un large public et promouvoir les bonnes pratiques régionales en matière de transport. Les inscrits doivent ainsi mettre en place, tout au long de l’événement, des actions qui permettront de mobiliser un maximum d’individus. Un prix européen est décerné au terme de la S.E.M. à l’une des villes participantes qui aura élaboré le projet le plus innovant et qui fera preuve d’exemplarité.

 

Changer les comportements en matière de mobilité

Plus qu’une opération de sensibilisation, l’événement représente avant tout l’occasion de mettre en place localement des mesures pérennes et d’impulser une dynamique de changement collective, vers un basculement des comportements. En outre, faire en sorte de répandre largement, dans la pratique, les alternatives aux déplacements en automobile. Le rapport de l’ADEME sur l’Évaluation des changements comportementaux induits par l’organisation d’un challenge de la mobilité, sorti en juin 2018, étudie l’impact à long terme de la S.E.M. 2017 sur les comportements de mobilité. L’analyse démontre la forte dépendance à la voiture des usagers interrogés, bien que les résultats ne représentent que la catégorie socio-professionnelle des “cadres et professions intellectuelles”.

 

Crédits : European Mobility Week

 

La voiture a toujours le vent en poupe

En effet, si les répondants n’en ont pas une image très positive, c’est le mode qui apparaît le plus facile pour accéder à son lieu de travail et ainsi le mode le plus utilisé, tandis que la marche et le vélo sont perçus comme “difficiles”. Une majorité d’individus souhaiterais diminuer la fréquence d’utilisation de la voiture, mais estiment ne pas avoir le choix (37,4%). Seulement une minorité se dit prête à essayer un mode de transport alternatif (6,2%). Nonobstant, les challenges ont eu un impact notable. Selon l’ADEME : “Près d’un répondant sur cinq a connu au moins un changement de pratique qui soit au moins en parti dû à un challenge”. L’édition 2019 est un nouveau challenge international pour éveiller encore davantage les consciences et permet de consacrer un temps pour trouver des solutions adaptées.

 

Participer à la Semaine Européenne de la Mobilité

 

Article rédigé par Amélia Porret, chargée d’animation web au REFEDD

REFEDD:

0 Comments

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.