Jardinage et zéro déchet : replantez vos fruits et vos légumes !

Jardinage et zéro déchet : replantez vos fruits et vos légumes !

Envie de vous lancer dans le jardinage pendant cette période de confinement, mais vous n’avez pas de jardin, ou pas de graines à planter ? On a la solution : replantez vos fruits et vos légumes (et vos aromates, et vos rhizomes,…) !

Eloïse, chargée de mission transition énergétique, va bientôt replanter des poireaux, et Nina, responsable communication, a replanté un oignon !

Quelques exemples pour vous lancer !

Utilisez (si possible) des plantes bio 🙂

Poireaux, oignons verts, laitue, céleri, fenouil, chou chinois, citronnelle…

Ici, nous allons utiliser la technique de la bouture dans l’eau (toutes les explications à la fin de cet article) ! Et nous n’aurons même pas besoin de replanter tout ça dans la terre :

  • Pour la laitue, le chou chinois, le fenouil ou le céleri, il suffit de garder le cœur dans un bol avec un peu d’eau. Placez ensuite la bouture au soleil en pensant bien à changer l’eau tous les deux jours. Si tout se passe bien, vous pourrez les récolter en quelques semaines !
  • Pour le poireau, la citronnelle et les oignons verts, il faut laisser tremper le bout de la tige avec les racines vers le bas (comme sur la photo plus haut). Pour les oignons verts, vous devriez pouvoir les récolter au bout d’une semaine ; pour le poireau, plutôt après une vingtaine de jours ! Pour la citronnelle, coupez ce dont vous avez besoin lorsqu’elle atteint 30cm de hauteur.

Légumes racines et rhizomes : ail, pommes de terre, carottes, gingembre…

La technique n’est pas plus compliquée ici : il suffit de faire germer la plante et de la planter dans la terre !

  • Pour l’ail et les oignons : prenez une gousse d’ail ou un oignon et plantez la partie basse dans du terreau à 2,5/3cm de profondeur. Placez à la lumière et arrosez une fois par semaine.
  • Pour les pommes de terre et patates douces : prenez un morceau de pomme de terre et nettoyez-le bien. Insérez un cure-dent de chaque côté, pour maintenir une partie hors de l’eau. Puis, placez-le dans l’eau. Les racines vont se développer dans l’eau et les feuilles vont pousser au-dessus. Séchez bien ensuite le morceau de pomme de terre et plantez-le dans votre jardin ou dans une tour à pomme de terre, si vous avez un petit espace.
  • Pour les carottes : coupez le haut que vous laissez tremper jusqu’à sa moitié dans une coupelle avec de l’eau. Après quelques jours, de nouvelles fanes vont commencer à sortir. Une fois que les tiges ont atteint 3 ou 4 centimètres, plantez-les dans un récipient (assez profond pour que les carottes puissent pousser correctement).
  • Pour le gingembre :
Illustration de Billie Blake (Instagram)

Herbes aromatiques : basilic, coriandre, persil…

Conservez les grandes tiges, de 10 cm minimum, puis mettez-les dans un verre rempli d’eau. Changez l’eau tous les 2 jours. Exposez-le au soleil pour favoriser la repousse. Lorsque les racines mesureront 2 à 3 cm, vous pourrez planter dans un pot avec de la terre.

Plantes à pépins et à noyau : citron, avocat, mangue…

  • Pour l’avocat et la mangue, il faut récupérer le noyau, le nettoyer, puis le faire germer dans l’eau. Pour la mangue, vous pouvez déposer le noyau dans une coupelle ou sur un coton humide ; pour l’avocat, utilisez des cure-dents pour stabiliser le noyau sur un verre d’eau et laisser tremper la partie basse. Une fois que les noyaux ont bien germé, vous pouvez les planter dans la terre !
  • Pour le citron :
Illustration de Billie Blake (Instagram)

Bonus : les champignons de Paris !

Ôtez le chapeau des champignons. Plantez ensuite les pieds des champignons dans un contenant rempli de terre mélangée avec un peu de compost et de marc de café. Conservez tout ça au frais, à l’abri de la lumière et dans un lieu un peu humide, si possible. Humidifiez la terre avec un vaporisateur régulièrement. Attention, la culture des champignons peut être difficile que les autres, mais qui ne tente rien n’a rien 😉

Toutes ces techniques marchent avec plusieurs types de plantes, pas seulement celles que nous avons citées ici ! N’hésitez pas à faire vos petites recherches selon les fruits et les légumes que vous avez chez vous 😉

Comment ça marche ?

Comme nous l’avons vu, pour replanter et faire pousser vos fruits et vos légumes, il existe deux techniques : en récupérant la graine, les pépins, le noyau de la plante, ou en utilisant la méthode de la multiplication végétative. Cette dernière est un mode de multiplication permettant aux organismes végétaux de se multiplier sans reproduction sexuée.

Pour les graines, il s’agit en général de les nettoyer, parfois de les faire sécher, puis de les faire germer dans l’eau et de les replanter. Pour la multiplication végétative, il existe trois méthodes :

  • Le bouturage, qui consiste à prélever un organe sur le végétal (le plus souvent, un morceau de tige) et le laisser raciner dans l’eau ou le planter dans un substrat adéquat, léger et drainant.
  • Le marcottage, technique de multiplication végétative permettant de multiplier une plante en plaçant une branche encore reliée au pied de la plante mère dans un substrat humide.
  • Le greffage, technique de multiplication végétative qui consiste à effectuer une greffe, c’est-à-dire à mettre un greffon issu d’une plante dans une autre plante qu’on appelle porte-greffe pour les qualités recherchées dans cette plante.

On espère que toutes ces astuces vous ont plu, et vous ont donné envie de vous lancer dans la culture de basilic, de poireau ou de citron ! 🙂

Article rédigé par Nina Marchais, responsable communication au REFEDD

Sources :

REFEDD:

1 Comment

  1. Sur le plan ornemental, il est aussi possible de bouturer, dans l'eau, des plantes d'intérieur et d'extérieur : le coleus (plectranthus), la misère (Tradescantia fluminensis), le lierre (Hedera helix), les impatiens, les fuschia, le Datura (Datura stramonium),... Merci pour votre article.

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.