Nos assos membres : Découvrez Echo’logik, à SciencesPo Bordeaux

11 février 2019 Vie des associations membres

Rencontre avec Echo’logik, asso membre du REFEDD qui agit pour le développement durable sur le campus de Sciences Po Bordeaux ! 

Salut Agathe, Marion et Tiago pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Salut ! Moi c’est Agathe, et je suis en Master 1 de coopération internationale et développement à Sciences Po Bordeaux. Et moi c’est Marion, je suis aussi à Sciences Po Bordeaux, en Master 1 Stratégie et Gouvernance Métropolitaine. On partage toutes les deux des valeurs de responsabilités environnementales dans notre vie quotidienne que nous mettons en pratique au travers de la gestion de l’association et des projets d’Echo’Logik.

Salut ! Moi c’est Tiago, l’homme de ces drôles de dames! Je suis passionné des océans et en tant que secrétaire général de l’association, je peux vous garantir que notre trio fait surfer l’association sur des vagues dynamiques de motivations.

 

Quels sont les projets de votre asso ?

Notre association a deux grandes missions.

La première, c’est d’accompagner notre établissement et ses acteurs vers une gestion plus responsable des infrastructures et des services proposés, pour limiter l’empreinte carbone de chacun. On mène ce projet au travers de rencontres et de dialogues avec les principaux gestionnaires. On a par exemple instauré le recyclage à l’IEP depuis novembre et les associations de l’école utilisent toutes de la vaisselle réutilisable pour leur vente de nourriture.

La deuxième, c’est d’accompagner les étudiants de notre établissement vers une conscience et des pratiques individuelles plus responsables grâce à la vente hebdomadaires de paniers de légumes bio, des ventes de cups menstruelles, de gourdes réutilisables, de cadeaux de noël responsables et à l’organisation de conférences, des projections de films, de forum, de la semaine des villes durables etc.

 

Comment est né Echo’logik ?

Cette association est née en octobre 2016 par des étudiants de Sciences Po dans le but de rassembler des étudiants partageant les mêmes valeurs afin d’élaborer divers projets écologiques et d’accompagner l’établissement vers sa transition aujourd’hui entamée.

Aujourd’hui, c’est quoi le futur de votre asso ? 

Pour ce deuxième semestre, nous avons prévu d’organiser un forum des métiers verts dans le but de créer des rencontres professionnelles pour les étudiants de notre école, avec des ateliers et une conférence sur le développement durable. Nous allons également organiser une conférence sur le gaspillage alimentaire et vendre une box de voyage responsable, dont une partie de l’argent récolté sera reversé à la banque alimentaire européenne. Enfin, nous souhaitons installer un composteur à Sciences po et dialoguer avec le Crous pour régler nos machines à café et vendre aux étudiants des coffee cups réutilisables. Au delà de ces projets répondant à nos missions, nous avons pour objectif d’organiser une sortie au parc ornithologique du Teich et un ramassage de déchets sur la plage.

 

Une petite anecdote marrante à nous raconter sur votre asso ?

Après une vente à succès de 170 gourdes pour les étudiants de notre établissement, Echo’Logik était très fière ! Toutes ces bouteilles en plastique qui ne seront pas utilisées grâce à nous, c’est une victoire ! Mais quelle victoire… quelques jours après, on commence à recevoir les premiers messages de retour. Les gourdes avaient un défaut de fabrication et Echo’Logik s’est retrouvé responsable de raz-de-marée climatiques aussi bien dans les sacs des étudiants de Sciences Po que dans l’esprit de toute notre équipe qui s’était réjoui trop vite de cette victoire environnementale. Oupsi !

Citations favorites ou recommandations de films/livres/albums ?

“Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu !  »

Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »”

 

 

Merci à Agathe, Marion et Tiago pour ce témoignage et également à tous.tes les autres de rendre le campus de Sciences Po Bordeaux encore plus durable !

Plus d’infos sur leur actu.

REFEDD: