« Que sont-ils devenus ? » Thomas Le Petit-Corps, co-trésorier du REFEDD

« Que sont-ils devenus ? » Thomas Le Petit-Corps, co-trésorier du REFEDD

20 septembre 2016 Formation & Emploi

Tous les mois, le REFEDD vous présente un portrait d’un.e ancien.ne membre du réseau, son parcours étudiant et son activité actuelle.

Aujourd’hui, c’est Thomas Le Petit-Corps qui nous raconte son expérience au REFEDD et ce qu’elle lui a apporté pour démarrer dans la vie professionnelle.

thomas-lpc

REFEDD : Bonjour Thomas ! Qui es-tu et qu’est-ce que tu faisais au REFEDD ?

Thomas Le Petit Corps : Je suis un ancien étudiant du master Développement Durable, Management Environnemental et Géomatique de Paris Panthéon-Sorbonne et j’étais co-trésorier au REFEDD en 2014-2015.

Qu’est-ce que ton passage au REFEDD t’a apporté ?

Le REFEDD m’a permis de :

  • rencontrer de nombreuses personnes impliquées dans le milieu associatif
  • participer à l’organisation d’évènements
  • d’approfondir ma connaissance du monde associatif et du fonctionnement d’un réseau
  • de confronter mes idées et de débattre sur de nombreuses thématiques
  • de m’intéresser aux divers moyens de financements pour une association, la mise en place d’outils etc.

Qu’est-ce que tu fais aujourd’hui ?

Je travail dans le développement de projets éoliens terrestres sur l’ensemble de la France.

Et quelles sont tes missions ?

  • Le repérage de nouvelles zones propices à l’éolien  grâce aux outils cartographiques
  • La prise de contact et la présentation des projets devant les élus d’un territoire
  • Rencontrer les propriétaires et agriculteurs d’une zone concernée

Et qu’est-ce qui te plaît dans ton métier ?

La diversité des tâches à effectuer.

Et ce qui te plaît moins dans ton travail ?

Le temps nécessaire à la réalisation des différentes étapes à effectuer pour réaliser un projet éolien (entre 4 et 8 ans).

Quel a été ton parcours avant ça ?

J’ai d’abord effectué une licence de Géographi puis enchainé par un Master 1 dans la Gestion du littoral. J’ai ensuite rejoint la promotion du Master 2 Développement Durable, Management Environnemental et Géomatique (DDMEG) à La Sorbonne (Paris 1) 

Un conseil pour un.e étudiant.e qui souhaite se lancer dans le même secteur ?

J’en aurais même plusieurs :

  • Ne pas hésiter à prendre contact avec les professionnels du secteur, à les rencontrer et à poser de nombreuses questions.
  • Bien se renseigner sur les différentes étapes pour de tels projets.
  • Effectuer un stage dans ce secteur avant de s’y engager.

 

Entretien réalisé par Oriane Cebile.

Cassandre Charrier: