Star Trekk’ ou comment sensibiliser au développement durable par le sport !

Star Trekk’ ou comment sensibiliser au développement durable par le sport !

logo startrekk ESCP Europe

Des pratiques telles que le recyclage, le tri ou encore la lutte contre le gaspillage sont plébiscitées pour répondre aux enjeux liés au développement durable. Pourtant force est de constater qu’elles ne font pas encore partie des préoccupations quotidiennes de nombreux étudiants pour qui le terme « développement durable » peut parfois rester très obscur. Dès lors, comment les toucher et les sensibiliser efficacement ?

Star Trekk’, une jeune association de la Grande École de Commerce parisienne ESCP Europe créée en 2010, a décidé de relever le défi en choisissant d’allier challenge sportif et sensibilisation au respect de l’environnement.

Allier sport et engagement pour le développement durable

Star Trekk’ organise tous les ans un trek éco-responsable de 4 jours auquel participe une centaine de jeunes. Répartis en équipes de 4, ils s’affrontent au cours d’une compétition mêlant randonnées, course d’orientation, activité de montagne à sensation forte (rafting, canyoning, via ferata) et épreuves évaluant leurs connaissances sur le développement durable. L’événement change de massif tous les ans et propose aux concurrents un véritable challenge : l’édition de 2014 qui s’est déroulée dans les Bauges a ainsi permis à 100 étudiants venant de toute la France de se confronter à 37,9km de randonnée et 3620 mètres de dénivelé positif. Le mot d’ordre est simple : esprit d’équipe, dépassement de soi et éco-responsabilité !

L’association cherche également à sensibiliser les participants au développement durable par le biais d’activités ludiques, telles que la réalisation d’une « vidéo DD », par leur participation au tri et au recyclage tout au long des quatre jours et par la mise en place de nombreux messages d’information (affiches décalées avec des informations « choc », roadbook en papier recyclé rappelant quelques notions clés etc). Le but est non seulement de briser les a priori, d’informer, de faire apparaître des réflexes simples chez les candidats, mais également de les faire participer activement à la protection de l’environnement tout au long du trek (respect et protection de la flore et la faune, comme le tétras-lyre qui était en période de reproduction pendant le trek de 2014).

Un trek oui, mais éco-responsable !

Comment Star Trekk’ applique-t-elle ses valeurs d’éco-responsabilité à la compétition sportive ? Un choix fort a été fait dès le départ : organiser un trek, certes, mais éco-responsable. Cela commence dès le transport, avec un objectif clair d’optimisation des émissions de CO2 qui se traduit par le choix de privilégier chaque année le déplacement en train, plus coûteux mais aussi plus « propre »que d’autres moyens de transport (voiture électrique incluse). La démarche se traduit également par plusieurs mécanismes :

– Réalisation d’un bilan carbone permettant de calculer les émissions générées lors du trek par les différents postes : transport, déchets, repas, hébergement, etc. Le calcul est effectué grâce au logiciel Toovalu qui permet de chiffrer et d’évaluer la performance de l’association à chaque événement et ainsi de mettre en lumière les axes d’amélioration, avec toujours l’objectif « zéro émission » en ligne de mire.

– Compensation des émissions via le financement et la participation à une plantation, en France ou à l’étranger, en partenariat avec Pur Project. Le but est de compenser annuellement 100% des émissions du trek précédent et de faire participer les candidats à cet événement pour qu’ils comprennent l’intégralité de la démarche de Star Trekk’ !

Innovation pour trouver des outils et mettre en places des initiatives permettant au trek d’émettre chaque année moins de CO2 : écocups, douche solaire… L’association rivalise d’ingéniosité pour optimiser son impact carbone tout en offrant un trek de qualité.

– Mise en valeur des initiatives locales en s’appuyant sur les petits producteurs locaux afin de promouvoir leurs produits. Ceci permet d’avoir un impact social positif, et de réduire également notre impact environnemental puisqu’elle limite le transport pour l’approvisionnement.

L’association a bénéficié notamment du soutien de parrains renommés comme Stéphane Diagana ou Chantal Jouano qui ont appuyé l’initiative de Star Trekk’, apportant ainsi un gage de qualité à cet événement et à sa démarche éco-responsable.

Photo groupe Startrekk ESCP Europe

2015 : tendre vers le « zéro émission » !

L’association cherche continuellement à s’améliorer, tant en ce qui concerne la qualité de son trek que sa capacité à innover pour réduire son émission de CO2 et sensibiliser plus efficacement les participants au développement durable et ses enjeux. Voici ses 5 objectifs :

Objectifs Star Trekk' 2015

Pour l’édition 2015, plusieurs axes sont étudiés :

  1. Rendre le bilan carbone encore plus détaillé et précis, pour être au plus près de la réalité.
  2. Insérer encore davantage le Développement Durable dans la vie quotidienne du trek, en investissant par exemple dans des installations comme des douches solaires ou des couverts en bois pour les repas.
  3. Mieux relier la plantation au trek afin que les participants se sentent directement concernés, s’identifient à cette démarche et désirent prendre une part active à sa réalisation afin de vivre l’expérience du « trek éco-responsable » dans son intégralité.

Le « zéro émission », un rêve inatteignable ? Rendez-vous en mai 2015 avec nos 25 bonhommes verts pour le découvrir ! 

Toutes les informations sur Star Trekk’ sont sur leur site Internet : http://www.startrekk-escpeurope.com/

REFEDD:

0 Comments

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire