Une proposition de loi pour former les étudiant.e.s aux enjeux écologiques

Jeudi 19 septembre, suite aux nombreux appels des étudiant.e.s et acteur.trice.s de l’enseignement supérieur, 80 député.e.s de tous bords ont déposé jeudi une proposition de loi pour généraliser l’enseignement des enjeux liés à la préservation de l’environnement et aux changements climatiques. 

 

Greta Thunberg, Youth for climate et Valérie Masson-Delmotte à l’Assemblée Nationale en juillet dernier (Source : L’Etudiant)

Mobilisations pour le climat et appels de l’enseignement supérieur

Depuis la rentrée, les étudiant.e.s et acteur.trice.s de l’enseignement supérieur se font entendre pour demander au gouvernement et aux établissements des mesures concrètes face à l’urgence climatique. L’une de ces mesures concerne plus particulièrement la formation de tou.te.s les étudiant.e.s aux enjeux écologiques, de manière transversale et dans tous les cursus.

En effet, face à la crise climatique annoncées par les nombreux rapports scientifiques, dont ceux du GIEC en octobre 2018 et août 2019, il est plus que jamais temps de préparer les étudiant.e.s, acteur.trice.s du monde de demain, à faire face à tous les défis que cette crise représente. Pour qu’ils.elles puissent les surmonter, mais aussi pour qu’ils.elles n’empirent pas cette crise déjà bien entamée.

Le Rapport du Shift publié au printemps dernier avait bien montré ce retard de l’enseignement supérieur français quant à la prise en compte des enjeux écologiques dans les formations, et les tribunes publiées ces derniers jours accentuent bien ce besoin et cette demande de transformation de l’enseignement supérieur de la part des étudiant.e.s et des acteur.trice.s de l’enseignement supérieur.

Une proposition de loi à suivre de près

« La présente proposition de loi propose que les établissements d’enseignement supérieur intègrent systématiquement dans leurs formations l’enseignement des enjeux liés à la préservation de l’environnement (…), et ce, afin que tous les étudiants y soient formés, quelle que soit la filière choisie.« 

En réponse à ces appels répétés, 80 député.e.s de tous bord ont présenté jeudi à l’Assemblée Nationale une proposition de loi visant à ce que « l’enseignement supérieur prépare tous les étudiants aux enjeux vitaux du XXIème », en généralisant « l’enseignement des enjeux liés à la préservation de l’environnement et de la diversité biologique et aux changements climatiques ». À travers 20 articles, cette proposition de loi a notamment pour objectif de modifier le Code de l’éducation et les autres textes réglementaires pour y intégrer la responsabilité des établissements en termes d’enseignement des enjeux liés au changement climatique.

Affaire à suivre donc, et que REFEDD suivra ça de près puisque cette loi apporterait des réponses aux revendications que le réseau porte depuis sa création.

REFEDD:

0 Comments

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.