Guide pour un week-end durable à Amsterdam

5 mars 2018 Les initiatives DD 0

Classée 11è ville la plus durable du monde en 2016, Amsterdam est sans aucun doute une ville tournée vers le développement durable et l’innovation. Nina, notre chargée d’animation web, y a passé un week-end fin février. Elle vous propose quelques astuces et bonnes adresses à découvrir dans la capitale hollandaise !

Amsterdam, ville durable

Avec le vélo comme mode de transport principal, un intérêt croissant pour les énergies renouvelables, et des bars et restaurants qui mettent l’accent sur les produits locaux, il est difficile de nier la dimension durable de la « Venise du Nord ». Selon une estimation de la municipalité datant de 2012, la ville comptait 881 000 vélos (pour une population d’environ 800 000 habitants, c’est plutôt très bien), et plus de 400km de pistes cyclables ! Amsterdam est une ville qui favorise donc les deux-roues et les transports en commun (tramways et bus).

En 2015, la ville d’Amsterdam a adopté un plan de durabilité énergétique et environnementale, Sustainable Amsterdam, et a instauré un fond pour la durabilité (Sustainability Fund) de presque 50 millions d’euros, afin de réduire la consommation énergétique individuelle et de mettre en avant les énergies renouvelables.

Se déplacer, sur terre ou sur l’eau

D’abord, Amsterdam est une ville où il est très facile de se déplacer à pieds, en particulier dans le centre : pour aller du Musée Anne Frank au Vondelpark, comptez une petite demi-heure ; et 20 petites minutes de la gare centrale au quartier de Jordaan.

Si vous êtes plutôt deux-roues que deux pieds (lol), vous avez choisi la bonne destination : il y a des pistes cyclables partout, et des boutiques de location de vélo à tous les coins de rue ! S’il fait trop froid pour pédaler (comme ce fut le cas fin février…), optez pour les transports en commun (tram et bus). C’est plus cher qu’en France, mais vous êtes au chaud !

 

 

Parking à vélo à la Centraal Station

 

Si vous voulez découvrir les canaux d’Amsterdam, les croisières en bateaux sont un très bon moyen de voir la ville sous un autre angle. De nombreux bateaux électriques (ils devront tous l’être d’ici 2025) sillonnent la ville, vous devrez facilement trouver votre bonheur. Et si vous voulez mettre encore plus de DD dans votre croisière, vous pouvez aller à la pèche au plastique : l’association Plastic Whale propose, sur Airbnb, de découvrir les canaux historiques de la ville tout en ramassant les déchets plastiques !

 

Où manger ?

Beaucoup de bars et de restaurants proposent des produits locaux, bio (biologisch, comme disent les néerlandais.es) et de qualité. Voici une petite sélection de restaurants majoritairement vegans (veganistisch), testés et approuvés :

Alchemist Garden : profitez d’une balade au Vondelpark pour y déjeuner. Attention, ce temple de la slow food et de la spiritualité un peu New Age n’est pas seulement vegan, tout y est aussi cru, pour préserver au maximum les qualités nutritionnelles des produits utilisés. Je vous recommande les lasagnes, la quiche du jour, le kombucha au jasmin, et le chaï latte (plutôt épicé) avec leur lait d’amande fait maison. Leur menu varie très régulièrement, pas sûr donc que mes recommandations soient encore valables quand vous y passerez.

Vegabond : petit café très mignon pas très loin du Musée Anne Frank. Je vous conseille le porridge (overnight oats) à la poire, noix de pécan, cannelle et sirop d’érable, le sandwich au pain d’épeautre, et (encore) leur chaï latte.

Marits Eetkamer : un restaurant vegan un peu plus excentré et plus gastronomique, le menu varie aussi très régulièrement. À réserver plutôt pour une grande occasion ; c’est un peu plus cher (mais pas excessif). La nourriture est délicieuse et de saison (raviolis de potimarron, salsifis rôtis, moelleux à l’expresso et sorbet épicé à l’orange…). Le gezellig* hollandais à son apogée.

Lumière tamisée, bougies,… le gezellig chez Marits Eetkamer

*le gezellig, c’est un peu la version hollandaise du hygge danois.

Happy Pig : si vous voulez goûter des pancakes hollandais, je vous recommande Happy Pig. Vous pouvez customiser votre pancake, tout est bio et local, et il y a de nombreuses options vegans. Attention, c’est tout petit, mais en général il y a de la place.

Local Hero : un peu excentré à l’Est de Jordaan, un petit café/restaurant conseillé par des locaux. Une ambiance très familiale et chaleureuse, des produits locaux et bio, et des options vegans. Leurs pâtisseries sont à tomber par terre !

Voilà quelques adresses pour votre futur séjour à Amsterdam 😉 Vous trouverez aussi de nombreuses friperies et boutiques vintage, ainsi que des boutiques de mode éthique, responsable et même 100% vegan.

Fijn weekend in Amsterdam!

 

Villes durables : comment agir localement et efficacement ? sur le blog du REFEDD

Quelques adresses en plus par ici (en anglais).

Et n’hésitez pas à laissez vos bonnes adresses en commentaire !

REFEDD:

0 Comments

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire