Quelle formation choisir pour travailler dans le développement durable ?

26 février 2019 Formation & Emploi 2

Le développement durable est au coeur des débats de société. Ce concept regroupe énormément de pistes dans le domaine économique, social et environnemental. En plein essor et pas encore forcément bien visibles, quelles sont les formations liées au développement durable qui existent aujourd’hui? Nous avons essayé d’en répertorier quelques unes pour vous aider !

Pour commencer, voici quelques sites qui listent des formations post-bac liées au développement durable partout en France:

(une liste à consulter avec attention – il est possible que certains établissement aient payé pour être bien placés dans certains de ces classements)

Retours d’expérience d’étudiant.e.s en développement durable et environnement :

Margot, étudiante à Sciences Po Paris/PSIA :
« Le master « Environmental Policy » de l’Ecole des Affaires Internationales de Sciences Po Paris offre une grande diversité de cours d’économie, de science politique et de sciences dures sur le changement climatique, la biodiversité, les océans et le développement durable. Les étudiants.es peuvent choisir tous leurs cours et donc développer une spécialisation qui leur est unique. Il offre aussi la possibilité d’écrire un mémoire, d’effectuer un stage ou de partir à l’étranger pendant le 3ème semestre. Il faut cependant bien réfléchir aux cours que l’on choisit, qui peuvent être décevants suivant les enseignants. »

Samuel, étudiant à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines : « Malheureusement, le changement climatique nous oblige aujourd’hui à des efforts d’adaptation. Le Master 2 Adaptation au changement climatique que j’ai suivi à l’UVSQ propose de s’intéresser à cette thématique à l’aune des sciences sociales avec un regard transdisciplinaire. Combinant des aspects théoriques et pratiques ce Master au format un peu particulier (essentiellement à distance) et à l’équipe pédagogique bienveillante, variée et pleine de sagesse est idéal pour toute personne qui souhaite développer un regard un peu neuf sur l’avenir. »

Aline, étudiante à l’Université Paris Dauphine : « Les enjeux actuels du développement durable poussent le monde de l’entreprise à se transformer, tant au niveau des métiers que des sujets abordés. La formation que je suis à l’Université Paris-Dauphine dans le cadre du Master Développement Durable et Responsabilité des organisations, me prépare pour répondre à ces nouvelles demandes de compétences. L’enseignement pluridisciplinaire apporte une vision d’ensemble des enjeux du développement durable (finance durable, normes, RSE, droit de l’environnement, …), et permet aux étudiants d’avoir des opportunités d’emplois dans plusieurs types de structures comme dans des cabinets d’études, dans des services RSE, auprès d’associations ou de collectivités territoriales. L’ambiance d’une petite classe permet d’avoir une atmosphère bienveillante entre étudiants et une bonne relation avec les professeurs qui sont à l’écoute.»

Yann, étudiant à l’Université de Bordeaux : « Ma formation en Master 2 Biodiversité et Suivis Environnementaux à Bordeaux est avant tout scientifique et vise à nous former pour bien comprendre les écosystèmes qui nous entourent sur leurs particularités et sur les menaces qui pèsent sur eux. En résumé, on nous forme à produire de la connaissance rigoureuse sur la nature qui nous entoure ainsi que sur les impacts que l’on peut avoir sur elle. Nous sommes au contact de professionnel.les venant de réserves naturelles, de bureaux d’études ou de laboratoires qui travaillent à la préservation de l’environnement et à l’amélioration des connaissances sur ces derniers. »

Sarah, étudiante à l’Université Paris-Nanterre :
« Le parcours Nouvelles Ruralités, Agricultures et Développement local (NOURAD) du Master Géographie, Aménagement, Environnement et Développement (GAED) de l’Université Paris Nanterre peut servir de porte d’entrée pour toute personne intéressée par l’agriculture et l’alimentation durable. C’est un Master qui prend en compte les questions nouvelles qui se posent à l’agriculture, notamment les questions d’agriculture biologique.
Le Master permet de comprendre les jeux d’acteurs en lien avec l’agriculture et l’alimentation sur un territoire local spécifique : les agriculteurs et producteurs, les associations, la redistribution, les élus, les consommateurs.
J’ai beaucoup aimé ma première année de Master. Les expériences professionnelles sont nombreuses puisqu’en plus du projet tutoré, dès le second semestre, nous partons soit rédiger un mémoire soit faire un stage selon notre envie. Je vais d’ailleurs faire mon mémoire au Sénégal sur la place des femmes dans la région du Ferlo dans le contexte de la mise en place de la Grande Muraille Verte ! »

Nina, étudiante à l’Université de Cergy-Pontoise :
« Le Master 2 RSE, Communication, Environnement de l’Université de Cergy-Pontoise est un M2 très professionnalisant, en particulier parce qu’il s’agit d’un parcours en alternance. Sa force réside dans la multidisciplinarité ; puisque certains cours se font en commun avec les M2 Ecoconception et Gestion des déchets, et les M2 Eco-construction. On acquiert donc des connaissances basiques dans chacun de ces domaines.
Le M2 RSE, Communication, Environnement est très orienté entreprise et communication managériale et corporate ; même si certains cours évoquent la RSO dans les universités et les collectivités territoriales, la communication des ONG ou le lobbying citoyen. C’est un parcours varié et assez intéressant mais que j’ai trouvé pour ma part un peu light en terme d’enseignements théoriques. Pas assez d’approfondissement dans certains cours ; on survole juste le sujet. »

Votre avis nous intéresse ! Si vous avez vous aussi un retour d’expérience sur votre diplôme, n’hésitez pas à nous l’envoyer à l’adresse communication@refedd.org – vous aiderez de futur.e.s étudiant.e.s qui hésitent sur leur parcours !

REFEDD:

2 Comments

  1. LE MENN

    14 mars 2019
    Répondre

    Je suis plutôt étonné de ne pas voir dans ce classement le Mastère Spécialisé "Ingénierie et Gestion de l'Environnement" des Mines ParisTech, pourtant classé meilleur MS en Développement Durable en France. Je ne suis pas là pour en faire la promotion, mais pour être un étudiant sortant, je ne peux qu'approuver ce classement par la pertinence des interventions et des intervenants, de la réflexion à laquelle ont est amené à avoir sur beaucoup de sujet en lien avec le Développement Durable et sur l'intérêt que les responsables accordent aux remarques des étudiants au fil de années pour engager une amélioration continue. Qui plus est, les étudiants sont de formations diverses (Sciences Po, droits, ingénieurs...) et d'expériences différentes (de sortie d'études à plus de 10 ans d'expériences en industrie).

    • REFEDD

      19 mars 2019
      Répondre

      Bonjour !

      Merci de votre commentaire ; cet article n'avait bien sûr pas du tout vocation à citer TOUTES les formations en développement durable. Il n'est pas non plus un classement. Mais je comprends votre étonnement de ne pas y trouver le MS des Mines, si celui-ci est classé meilleur MS en DD.
      Nous nous sommes avant tout inspirés de témoignages d'étudiant.e.s via une requête par mail et via Facebook.
      Nous serions ravis d'y ajouter le vôtre si cela vous intéresse ! Votre commentaire présente déjà succinctement le parcours ; si vous souhaitez nous donner plus de détails, n'hésitez pas à nous envoyer un court paragraphe à communication@refedd.org

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.