Feuille de route environnementale 2015, l’avis du REFEDD

Feuille de route environnementale 2015, l’avis du REFEDD

9 février 2015 Le REFEDD en actions 0

Feuille de route environnementale 2015

Mercredi dernier, le gouvernement a dévoilé la feuille de route environnementale 2015, issue de la Conférence environnementale de novembre 2014, à laquelle le REFEDD avait participé (vous pouvez (re)voir la vidéo d’Alain, trésorier du REFEDD, ici). Le gouvernement a également communiqué sur la Stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable (SNTEDD) 2015-2020 et sur le plan Administration exemplaire préparé par le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie.

La Conférence environnementale s’est articulé autour de trois tables-rondes ayant chacune pour thème : mobilisation vers la COP21 sur le climat et la biodiversité, transport et mobilité durables et les liens santé-environnement.

Les propositions du REFEDD, la seule organisation jeune présente à la première table ronde, sont consultables dans le communiqué de presse. Nous demandions, entre autres, le soutien à l’organisation de la COY (Conference of Youth), moment de mobilisation de la jeunesse sur les enjeux climat-énergie en amont de la COP21, ainsi que le soutien aux initiatives des acteurs associatifs et de l’éducation non-formelle sur la lutte contre et l’adaptation au changement climatique.

Au final, la synthèse de la feuille de route rappelle que la mobilisation de la jeunesse est l’une des actions prioritaires et la mobilisation de la société civile en vue de la COP21 est l’un des objectifs. Parmi ses 22 objectifs et 74 mesures, la feuille de route contient plusieurs mesures relatives à la formation, la sensibilisation et la mobilisation. Le paragraphe sur l’éducation à l’environnement et au développement durable mentionne le soutien à l’organisation de la COY. On parle formation et enseignement sup’ ? Au niveau des formations initiales et continues, la feuille de route prévoit que l’intégration d’un volet environnemental et climatique soit encouragée, tandis que l’engagement de la jeunesse soit soutenu. On suivra donc tout ça avec attention !

La SNTEDD repose quant à elle sur trois piliers qui sont : la définition d’une vision à l’horizon 2020, la transformation du modèle économique et social pour la croissance verte et l’appropriation de la transition écologique par tous. L’éducation, la formation et la sensibilisation pour la transition écologique et le développement durable forment l’un des neuf axes, avec comme priorités :

  • généraliser l’éducation à l’environnement et au développement durable de la maternelle à l’enseignement supérieur
  • promouvoir le développement d’initiatives
  • expérimentations et innovations citoyennes
  • favoriser la diffusion et le partage de l’information sur notre environnement
  • aider à la modification des choix et comportements.

Le REFEDD s’y retrouve ! Et un autre axe important pour le REFEDD : l’accompagnement de la mutation écologique des activités économiques. L’insertion des jeunes diplômés et l’offre d’emplois verts sont autant de sujets qui nous intéressent !

Pour en savoir plus sur les annonces du gouvernement, rendez-vous ici.

Pour devenir bénévole au sein du REFEDD et nous aider dans notre travail de sensibilisation des étudiants, c’est par !

REFEDD:

0 Comments

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire