Deviens une globe-trotteuse aguerrie !

30 janvier 2019 Les initiatives DD 0

Malgré les préjugés historiques, les peurs, les inégalités, aujourd’hui les choses changent, doucement mais surement. Nombreux sont les pays où les règles de sécurité et de communication interculturelles sont (presque) les mêmes pour tous les genres. Cependant, certaines régions du globe demandent encore de la prudence si vous avez l’âme aventurière. Nous allons passer en revue quelques petits point essentiels !

Rester en sécurité

Il serait malhonnête de comparer les femmes et les hommes de la même manière dans le voyage. En effet, les femmes sont plus souvent frappées par les différences dans les relations sociales ou encore religieuses. Cependant, l’attention apportée par les hommes ne signifie pas qu’il faille obligatoirement tomber dans la parano ; si vous partez seule, vous allez plutôt éveiller les curiosités qu’autre chose, la plupart du temps. Par ailleurs, il ne faut jamais sous-estimer, que vous le vouliez ou non, les convoitises que vous attirez par votre peau, vos origines. Suivant les pays, il ne serait tout de même pas judicieux de prendre des risques. Portez une attention toute particulière à votre tenue ainsi qu’à votre communication même non-verbale. Cela viendra avec l’expérience et diffère suivant les destinations, mais montrez clairement vos intentions et les limites à ne pas franchir.

Notre animatrice réseau dans le désert marocain

 

Analyse de l’environnement

Il est important de se renseigner en amont sur la condition des femmes dans le pays visité. Une fois là-bas, cherchez à dialoguer avec les locales pour connaître les us et coutumes et limites à ne pas dépasser afin de vous fondre au mieux malgré les différences. Gardez (presque) toujours une distance avec les inconnu.es. Ne paraissez pas surprise de certaines coutumes culturelles comme la proximité corporelle dans les pays latins. La bise elle-même est normale en France mais à l’étranger elle peut clairement être considérée comme de la drague. Observez et questionnez comment les femmes font pour se sortir de certaines situations parfois problématiques. Autre exemple, soutenir le regard de quelqu’un peut dans certains pays être mal interprété.

Soyez également consciente que, dans certains pays, même si vous respectez la loi, les autorités ne vous prendrons malheureusement pas assez au sérieux. La ségrégation des genres n’est malheureusement pas un mythe. Vous pourrez être amenée à de curieuses situations comme le non-accès à des endroits religieux pendant vos périodes de menstruations, considérées comme « impure » dans le pays en question. Il existe aussi dans des régions du monde assez diverses, des transports publics réservés uniquement aux femmes.

 

Être prête pour toutes les situations

Au delà de votre comportement, vous devrez faire face au dilemme entre confiance et méfiance. Le fait de paraître sûre de soi peut vous éviter d’être importunée. Mais pour amener une note plus positive à cet article, il faut également reconnaître que si vous voyagez seule, vous amènerez une certaine admiration de la population locale qui pourrait vous prendre sous sa protection et se sentir mieux intégrée. Dosez votre seuil de tolérance face à certaines situations. Il est plus facile à dire qu’à vivre, mais prenez votre courage à deux mains pour dire clairement (et respectueusement) lorsqu’une action vous rend mal à l’aise. Formulez de manière explicite une demande : « Lâchez-moi le bras! ». On peut anticiper et apprendre à dire quelques phrases dans la langue du pays comme « Je ne suis pas intéressé », « j’attends quelqu’un » etc. L’interlocuteur pourra ainsi moins jouer la carte de l’ambiguïté. Voyagez léger, vous aurez plus de marge de manœuvre au cas où. Tentez le soutien-gorge rembourré comme portefeuille, une petite astuce qui marche à tous les coups ! En espérant que vous n’aurez pas à user de vos talents de self-defense appris en cours de judo il y a 8 ans pour mener les brigands à mal…

Randonnée dans les Alpes autrichiennes

 

Quelques astuces vestimentaires

Ayez toujours un foulard dans votre sac. Ce dernier, léger, passe-partout et multitâche (voile, paréo etc) pourra vous dépanner dans les lieux de cultes ou même dans la rue de nombreux pays. De manière générale, restez le plus sobre possible avec des vêtements amples et privilégiez le pantacourt ou la jupe longue au short, ne serait-ce que pour pouvoir visiter certains lieux de cultes.

Le plus important est l’observation. Ce n’est pas aux autres mais bien à vous de vous adapter aux normes de certains pays. Ces dernières peuvent même varier au sein d’un même pays. Encore une fois renseignez-vous en amont (références à la fin de l’article) ou auprès des locaux.les, et demandez même conseil aux femmes pour éviter les arnaques ou chiner des tissus du coin et ramener ainsi de super souvenirs !

 

Et pour l’hygiène ?

  • Si vous avez pour objectif de partir pour une période importante, une coupe menstruelle peut devenir votre alliée. Généralement en silicone, la « Cup » s’insère dans le vagin et recueille le sang. Sauf flux très important, celle-ci se vide et se rince 2 à 3 fois par jour. Organisation et hygiène oblige, une fois vos règles terminées, pensez à bien la désinfecter et la laisser dans sa petite pochette. N’oubliez pas que dans certaines régions vous n’aurez pas facilement accès à une eau potable. Il est alors conseillé de purifier (filtres ou pastilles purificatrices) celle-ci avant de rincer la cup. Assez chère à l’achat, elle sera très vite rentabilisée car garantie plusieurs années. Stériliser votre cup en la plongeant dans une casserole d’eau bouillante pendant 3 à 5 minutes.
  • Si vous utilisez des tampons, il sera préférable parfois, pour des raisons d’hygiènes, de privilégier ceux avec applicateurs. Assurez-vous d’en emporter la quantité suffisante.
  • Il existe de nombreux tutos sur le web pour créer facilement des serviettes lavables. Même sans savoir coudre, vous pouvez acheter dans des boutiques bio, de maternité ou sur internet des modèles comme des Popolini, MaM ou encore Lunapads (les sans-marques sont très bien aussi!). Il serait judicieux de partir avec plusieurs serviettes, lavables au fur et à mesure.
  • Vous en avez rêvé pendant des siècles, il est enfin de ce monde : j’ai nommé le Pisse-debout ! Fini les files d’attentes interminables dans les lieux publics. Cet objet est décliné sous plusieurs formes et modèles, du plus basique au flexible et antibactérien.
  • Si vous le pouvez, essayez de vous procurer une pilule du lendemain avant de partir. Idem pour la pilule tout court, essayez de prendre plusieurs plaquettes d’avances car bon courage pour vous en procurez ailleurs… Profitez avant ça, de parler à votre gynécologue ou un.e pharmacien.ne de votre démarche, et demandez conseil sur les types de contraceptions ou traitements qui existent.
  • Si vous êtes assez fréquemment malade, essayez de prendre des antibiotiques d’avance qui seront difficilement trouvables à l’étranger, en pensant notamment aux infections comme les cystites (sachez tout de même que ces derniers sont censés se conserver au frais si vous ne vous en servez pas dans les premières semaines).

Voilà j’espère vous avoir préparé.e à minimiser les risques et ainsi apprécier d’autant plus votre prochaine expérience inoubliable. Soyez forte et vivez vos rêves les plus fous !

 

Pour aller plus loin :

  • www.voyage.gc.ca/publications/woman-guide_voyager-feminin-fra.asp (Guide gratuit téléchargeable)
  • www.journeywoman.com (Portail web de voyage au féminin)
  • www.easycup.fr (Site d’information et comparatif su les coupes menstruelles)
  • https://www.pissedebout.fr/ (Tout savoir sur cet objet)
  • www.hermail.net et www.womenwelcomewomen.org.uk (Service d’entraide par e-mails pour voyageuses)
  • La Bible du Grand Voyageur – Anick Marie Bouchard & Guillaume Charroin

 

 

 

REFEDD:

0 Comments

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.